Eragny-sur-Oise
eragny2020@gmail.com

L’ENVIRONNEMENT ?

Pour Éragny, continuons ensemble.

Vous souhaitez connaitre ma position et les actions entreprises sur les sujets qui concernent Eragny en matière environnementale ? Vous trouverez les réponses à vos questions ici.

RN184 et bouclage de la francilienne

Ligne de fret ferroviaire Serqueux-Gisors

Nouveau terminal T4 à Roissy CDG

Gestion locale et économies d'énergie

Je me suis fermement opposé au bouclage de la francilienne sauf si elle était enterrée. J’ai écrit au Préfet de Région à deux reprises pour lui proposer un projet alternatif qui permettrait à Eragny de bénéficier d’une meilleure transition entre le village et le plateau. Sur ces sujets, je suis totalement transparent, en accord avec les associations qui m’ont sollicité : le 3C2D, Eragny la Citoyenne, les Amis du Village et bien sur le COPRA184.

Le projet que j’ai soumis au Préfet de Région est soutenu par les Députés et Sénateurs du département, la Présidente du Conseil régional Ile-de-France, la Présidente du Département, le Président de l’agglomération et les villes limitrophes à Eragny.

Ce projet réaliste s’inspirant de celui de Trappes en cours de réalisation propose :

  • une fluidification du trafic,
  • un meilleur franchissement de la RN184 pour les Eragniens,
  • l’encouragement à utiliser des modes de déplacements doux avec la création de dalles,
  •  la suppression des zones accidentogènes grâce à la suppressions des carrefours à feux tricolores.

 

 

 

Je suis totalement opposé au projet de fret ferroviaire Serqueux-Gisors. Ce dernier n’apporte aucune garantie sérieuse (nuisances sonores, vibrations, fréquences, etc.) aux villes qui pourraient être traversées. J’ai porté une motion en conseil municipal le 2 juillet 2015 pour motiver mon opposition au projet. J’ai également inscrit pleinement Eragny dans la démarche collective qui vise à lutter contre ce projet en cofinançant les frais de procédures :

  • passage de trains de fret source de vibrations au passage de chaque convoi, lesquelles auront un impact sur les riverains de la voie ferrée et sur les habitations en tant que telles, nuisance qui se cumulera avec celle du bruit,
  •  aucune garantie concernant le transport de matières dangereuses,
  •  la population et les élus s’opposent  à la fois  à sa suppression  ou à sa fermeture prolongée lors du passage des convois de fret car cela génèrera des effets de coupure dommageables pour le fonctionnement urbain de la ville,
  • le trafic fret viendra s’ajouter au trafic voyageurs sur la ligne Transilien J qui est déjà saturée et vétuste, il y aura de toute évidence une dégradation de la qualité de service rendu aux usagers,
  • dépréciation inévitable de la valeur du bâti qui résultera du cumul de ces nuisances,
  • les mesures de protection phoniques évoquées par SNCF Réseau ne seront pas de niveau à compenser les nuisances évoquées.

La création du Terminal 4 de Roissy a fait l’objet d’une enquête publique facultative. Pour autant, conscient des nuisances que ce projet peut engendrer au quotidien pour les Eragniens, j’ai fait voter une motion en conseil municipal tranmise au Préfet et à ADP disposant des réserves que j’émets :

  • la demande faite à l’État de considérer la situation particulière d’Éragny-sur-Oise, coupée de part en part par une route nationale 184 largement encombrée à toute heure de la journée, concernée directement par le projet de fret ferroviaire Serqueux-Gisors,
  • la réalisation d’une étude poussée par la Direction des routes d’Ile-de-France sur l’état du trafic de la RN184 en 2019, une projection tenant compte du trafic à venir à horizon 2035 compte tenu de la création du terminal, et des propositions d’aménagement sérieuses en concertation avec les villes concernées, en particulier Éragny-sur-Oise,
  • des garanties sur la création des emplois à venir, en priorité aux Valdoisiens,
  • la prise en compte des incidences environnementales et les études poussées nécessaires en consultant les villes.

La réduction de la consommation énergétique et le changement des pratiques en faveur d’un plus grand respect de notre environnement ont été pris en compte au cours du mandat. De nombreux sujets ont été traités :

  • la mise en place progressive de l’arrosage automatisée des parterres,
  • le remplacement par étape des illuminations de Noël en matériel de faible consommation,
  • le remplacement de l’éclairage public avec Cilumine dans plusieurs quartiers,
  • le remplacement de l’éclairage au gymanse de la Butte et sur le parking.